Aller au contenu principal

Restez informés

Les actualités de la Fondation

28 Oct 2020

ELLE ÉTAIT L’UNE DES PREMIÈRES BIATHLÈTES FRANÇAISES : MARTINE CHEVASSUS, PRIX DE LA VOCATION EN 1985.

A l’occasion de la Journée de la Femme, la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet pour la Vocation lais...

28 Oct 2020

ELLE ÉTAIT L’UNE DES PREMIÈRES BIATHLÈTES FRANÇAISES : MARTINE CHEVASSUS, PRIX DE LA VOCATION EN 1985.

A l’occasion de la Journée de la Femme, la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet pour la Vocation laisse la parole à Dariya Martine DERNE - CHEVASSUS, athlète pionnière dans le biathlon, Prix de la Vocation en 1985. Elle raconte son parcours pour intégrer une discipline sportive essentiellement masculine et militaire en France à cette époque. 

J’ose penser que mon engagement en faveur des femmes dans le biathlon en France a été un accélérateur du changement des mentalités. J’ai notamment pu convaincre des responsables de l’EMHM (école militaire de haute montagne à Chamonix) de recruter des femmes et de les entrainer. Je leur avais prédit qu’elles obtiendraient des médailles, peut-être même avant les hommes, car tous les pays étrangers (surtout les nordiques leaders dans ces disciplines) en étaient au début du féminin ! 

Le problème du biathlon à l’époque, c’est d’une part qu’il venait juste de s’ouvrir aux hommes civils et « baignait » donc dans une mentalité militaire. Et d’autre part que c’était une discipline mixte, dépendante uniquement de la fédération de ski, ce que je dénonçais à l’époque parce que je pensais que l’excellence au ski ne saurait compenser un niveau insuffisant au tir. 

J’ai « débarqué » dans un milieu globalement misogyne et il m’a fallu insister pour pouvoir participer à des compétitions où les organisateurs ne savaient pas ce que pouvait être une épreuve féminine, ne sachant fixer le kilométrage, le nombre ou les modalités du tir. Je n’avais pas de moyens spécifiques d’entrainement ; je m’entrainais seule pour le ski. Pour le tir, j’avais contacté un club et rencontré une championne de tir qui m’a donné des éléments de base pour m’entrainer au tir « pur ». J’ai aussi fini par obtenir le droit de rencontrer l’équipe « hommes » de l’EMHM lors de ses entrainements pré-hivernaux (tir et course à pied). 

Grâce au titre de lauréate de la Fondation Marcel Bleustein Blanchet pour la Vocation, j’ai pu effectuer un court séjour en Finlande où j’ai été invitée à participer à l’entrainement de leur équipe nationale. 

Pour véritablement s’entrainer au biathlon, c’était vers l’EMHM qu’il fallait se tourner puisque les athlètes étaient détachés pour de l’entrainement en continu, avec le matériel nécessaire. C’est ainsi que les premières jeunes femmes ont été intégrées avec de réels moyens d’entrainement et donc une progression immédiate dans la discipline les rendant performantes vis-à-vis de l’international. Aujourd’hui, je pense qu’il n’y a plus d’obstacles importants pour une jeune fille qui souhaite devenir biathlète. Tant au niveau national que régional, la discipline étant reconnue, des méthodes et des lieux d’entrainement existent et des équipes sont sélectionnées. Grâce aux excellents résultats et aux médailles que les femmes ont obtenues, l’état d’esprit a changé. 

En fait ma vocation ce n’était pas d’être biathlète au féminin, mais d’en être la pionnière !!! 

Et j’en suis heureuse… 

  

Illustration ©Fédération Française de Ski  

28 Oct 2020

LA FONDATION POUR LA VOCATION RÉUNIT DES FONDATIONS OFFRANT DES BOURSES AUX MUSICIENS

Les bourses d’études, résidences, aides à la création artistique, prêt d’instruments de musique, son...

28 Oct 2020

LA FONDATION POUR LA VOCATION RÉUNIT DES FONDATIONS OFFRANT DES BOURSES AUX MUSICIENS

Les bourses d’études, résidences, aides à la création artistique, prêt d’instruments de musique, sont encore mal connus des jeunes musiciens. Pourtant certaines associations et fondations soutiennent les jeunes dans leur vocation musicale depuis des années. Retour sur les aides présentées lors de la session d’informations organisée par la fondation Marcel Bleustein-Blanchet pour la Vocation pour les élèves de l’Ecole Normale de Musique de Paris - Alfred Cortot

  

Fondation Marcel Bleustein-Blanchet pour la Vocation - Bourses 

Montant : 8000 € + accompagnement à vie des lauréats. 

Critères : 18 - 30 ans, justifier de réalisations dans la spécialité, présenter un projet décisif pour la réalisation de sa vocation : achat d’instrument, études, stages, enregistrements... 

Contact: fondationpourlavocation@gmail.com 

Candidater : entre le 1e janvier et le 31 mai sur le site www.fondationvocation.org 

  

Centre International Nadia et Lili Boulanger - Bourses 

Montant : variable selon le projet 

Critères : 20 - 32 ans, le projet d’études en France doit être présenté une année scolaire à l’avance. 

Contact : alexandra.laederich@cnlb.fr 

Candidater : avant le 30 juin de chaque année sur le site www.cnlb.fr 

  

Fondation Banque Populaire - Bourses 

Montant : entre 5 000 € et 15 000 € pour une durée de 1 à 3 ans. 

Critères : - 27 ans (instrumentistes) - 28 ans en moyenne (musique de chambre) - 40 ans (compositeurs). Avoir été lauréat finaliste d’un grand concours international. 

Contact: martine.tremblay@fnbp.banquepopulaire.fr 

Candidater : « Devenir lauréat » sur www.fondationbanquepopulaire.fr 

 

Fonds de Dotation du Périgord Noir – Bourses 

Montant : variable et reconductible une fois. 

Critères : justifier d’un niveau de 2nd cycle. 

Contact : contact@fondsdedotationduperigordnoir.org 

Candidater : avant le 30 juin sur le site www.fondsdedotationduperigordnoir.org 

  

Fondation Royaumont - Résidences 

Durée : variable 

Critère : s’inscrire dans l’un de ces axes 1) la voix et son incarnation dramaturgique sur scène 2) les claviers : orgue, clavecin, pianoforte et piano 3) la musique contemporaine 4) les musiques transculturelles et la recherche 5) la composition chorégraphique. 

Contact : info@royaumont.com 

Candidater : sur le site www.royaumont.com 

  

SACEM 

Bourses individuelles d’aide à la formation (- 40ans / max. 5000 €). 

Aides aux interprètes souhaitant passer commande à un compositeur (max. 5000 €). 

Aides aux tournées et concerts en France et à l’international (max.12000 €). 

Plus d’informations : http://aide-aux-projets.sacem.fr/nos-programmes-aide 

28 Oct 2020

APPEL AUX CANDIDATURES - JUSQU'AU 31 MAI 2019

Il est désormais possible de déposer sa candidature en ligne !  Déposez-la votre avant le 31...

28 Oct 2020

APPEL AUX CANDIDATURES - JUSQU'AU 31 MAI 2019

Il est désormais possible de déposer sa candidature en ligne ! 

Déposez-la votre avant le 31 mai en cliquant ici

28 Oct 2020

CHEYNE ÉDITEUR ORGANISE UNE LECTURE-RENCONTRE AVEC LE PRIX DE POÉSIE DE LA VOCATION 2018

Le samedi 16 mars 2019 Cheyne éditeur organise une lecture-rencontre avec Célestin de Meeûs, Prix de...

28 Oct 2020

CHEYNE ÉDITEUR ORGANISE UNE LECTURE-RENCONTRE AVEC LE PRIX DE POÉSIE DE LA VOCATION 2018

Le samedi 16 mars 2019 Cheyne éditeur organise une lecture-rencontre avec Célestin de Meeûs, Prix de Poésie de la Vocation 2018. Deux autres poètes de cette belle maison d'édition seront présent au théâtre des Déchargeurs à Paris. Rendez-vous dès 16h au 3, rue des déchargeurs, 75001 Paris, salle Vicky Messica. 
 

  

Prix de Poésie de la Vocation 

  

En 1960 Marcel Bleustein-Blanchet, le fondateur de Publicis, créait la Fondation pour la Vocation afin d’aider des jeunes motivés et méritants à terminer la formation qui leur permettrait d’exercer le métier de leur choix : leur vocation. En 1984 est né le Prix de Poésie d’un accord avec la maison d’édition Obsidianne qui s’engageait à publier le lauréat. Depuis 2002, Cheyne éditeur publie le lauréat du Prix de Poésie dans la collection Vocation. Le Printemps des Poètes invite chaque année le lauréat à participer à la Semaine de la Poésie. Le prix est doté de 4000 euros. 

  

Conditions de participation au Prix de Poésie de la Vocation 

  

Jeunes poètes de 18 à 30 ans, d'expression française. Envoyer un recueil ou tapuscrit d'une cinquantaine de poèmes avant le 31 mai  (comptes d'auteurs acceptés) et une photocopie de la carte d'identité, à l'adresse de la Fondation Marcel Bleustein Blanchet pour la Vocation, 104 rue de Rennes - 75006 Paris.    

  

Palmarès des Lauréats du Prix de Poésie de la Vocation 

  

1984 : Jean-Louis Clave - Vers l’écart antérieur, éditions Obsidiane 

1985 : Paul Le Jeloux - L’exil de Taurus, éditions Obsidiane 

1986 : Emmanuel Mosès – Métiers, éditions Obsidiane 

1987 : prix non remis 

1988 : Andrès Cores – Cargo, éditions Obsidiane 

1989 : Nimrod Bena Djangrang- Pierre et poussière, éditions Obsidiane 

1990 : Pierre-Jean Memmi – La morsure de Céphée, éditions Obsidiane 

1991 : Hervé Micolet – La lettre d’été, éditions Obsidiane 

1992 : prix non remis 

1993 : Bruno Szwajcer – Opus, éditions Obsidiane 

1994 : Olivier Bentajou – De la danse, éditions Obsidiane 

1995 : Vladimir-André Céjowic – Les Limbes orphelins, éditions Obsidiane 

1996 : Carle Coppens – Poèmes contre la montre, éditions Obsidiane 

1997 : Judith Chavanne – Entre le silence et l’arbre, éditions Obsidiane 

1998 : Marc Blanchet – Poèmes de la Chartreuse avec théâtres de chairs, éditions Obsidiane 

1999 : Laurence Werner David – Eperdue par les figures du vent, éditions Obsidiane 

2000 : Cédric Demangeot – Nourrir querelle, éditions Obsidiane 

2002 : Samuel Rochery – Verrière du mécano transportable, Cheyne éditeur 

2003 : Ingrid Mourtialou - Le front contre le temps, Cheyne éditeur 

2004 : Linda-Maria Baros – Le livre de signes et d’ombres, Cheyne éditeur 

2005 : Déborah Heissler – Près de, la nuit sous la neige, Cheyne éditeur 

2006 : Ophélie Jaësan – La mer remblayée par le fracas des hommes, Cheyne éditeur 

2007 : Vincent Calvet – La haute Folie des mers, Cheyne éditeur 

2008 : Julie Delaloye – Dans un ciel de février, Cheyne éditeur 

2009 : Agnès Birebent – Anticorps, Cheyne éditeur 

2010 : Lysiane Rakotoson – Une neige et des baisers exacts, Cheyne éditeur 

2011 : Blandine Merle – Par obole, Cheyne éditeur 

2012 : Jean-Baptiste Pedini – Passant l’été, Cheyne éditeur 

2013 : Gaia Grandin – Faoug, Cheyne éditeur 

2014 : Laura Vazquez – La main de la main, Cheyne éditeur 

2015 : Martin Wable – Géopoésie, Cheyne éditeur 

2016 : Marina Salova - Atemnot  (souffle court), Cheyne éditeur 

2017 : Jean d’Amérique pour Nul chemin dans la peau que saignante étreinte, Cheyne éditeur 

2018 : Céléstin de Meeûs, Cadastres, Cheyne éditeur 

28 Oct 2020

REMISE DES PRIX DE LA VOCATION 2018

La 59e cérémonie de remise des Prix de la Vocation s’est déroulée le 17 décembre au Théâtre Montparn...

28 Oct 2020

REMISE DES PRIX DE LA VOCATION 2018

La 59e cérémonie de remise des Prix de la Vocation s’est déroulée le 17 décembre au Théâtre Montparnasse à Paris, présidée par Elisabeth Badinter, parrainée par Erik Orsenna et animée par Thomas Sotto. Les Prix d’une valeur de 8000 et 4500 euros vont permettre à 26 jeunes passionnés, s’inscrivant dans 24 métiers différents, de réaliser leur vocation. 

Allain Bougrain-Dubourg, Amélie Nothomb, Alexis Mabille, Pascal Dusapin et tant d’autres ont reçu l’un des Prix de la Vocation. Cette prestigieuse récompense est décernée chaque année par la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet pour la Vocation, à une trentaine de jeunes au parcours exceptionnel. Ce Prix est « le dernier coup de pouce » qui leur permettra de réaliser un projet décisif pour exercer le métier de leur rêve, toutes disciplines confondues. 

Les Prix de la Vocation représentent une aide déterminante pour surmonter les difficultés financières auxquelles sont confrontés de plus en plus de jeunes dans la réalisation de leurs projets professionnels ou de leurs études. Les difficultés personnelles et familiales sont également des obstacles et l’appui moral de la fondation et la portée honorifique de cette distinction sont au moins aussi importants que la somme attribuée. 

Les projets et le parcours des lauréats 2018, Promotion Erik Orsenna, sont ceux d’une jeunesse épanouie qui, comme le souligne Elisabeth Badinter, Présidente de la Fondation, « ne doit sa réussite qu’à elle-même ». Cette année, ils veulent devenir avocate, préhistorien, enseignant chercheur en psychologie de la prestidigitation, écrivain, charpentière de marine, céramiste, poète, réalisateur de films d’animation, neurologue, photographe, compositeur de musique de films, sportif para badminton, psychologue victimologue, horloger, danseuse de flamenco, flûtiste de jazz, tailleur pour homme, ingénieure en aéronautique, zoologiste, directrice de centre EPAHD, spéléologue, chercheuse en kinésiologie, chef d’orchestre, directrice artistique, chargée d’études en sciences politiques. 

28 Oct 2020

EXPOSITION PHOTO SUR LE KIRGHIZISTAN

Elliott Verdier, la Fondation pour la Vocation et l'Espace Andrée Chedid présentent l'exposition&nbs...

28 Oct 2020

EXPOSITION PHOTO SUR LE KIRGHIZISTAN

Elliott Verdier, la Fondation pour la Vocation et l'Espace Andrée Chedid présentent l'exposition 

"A SHADED PATH, LUMIÈRES SUR UN PAYS DANS L'OMBRE" 

DU 30 JUIN AU 28 JUILLET 

À L'ESPACE ANDRÉE CHEDID 

60, rue du Général Leclère 

92130 Issy-les-Moulineaux 

Métro.12 arrêt "Mairie d'Issy" 

01.41.23.82.82 

  

Elliott Verdier est parti quatre mois au Kirghizstan, afin de dresser le portrait d'un pays méconnu avec une chambre photographique, à travers visages et paysages. Ce travail évoque la fracture générationnelle entre une jeunesse tournée vers l'occident, née après la chute de l'URSS, et une population plus âgée, nostalgique de l'époque soviétique. 

Nous utilisons des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site ainsi que des cookies tiers, à des fins d’analyses statistiques.

Gérez vos préférences cookies

Vous pouvez choisir d’accepter ou de refuser les cookies d’analyses statistiques : ces cookies nous permettent d’établir des statistiques de fréquentation de notre site, ainsi que de vous offrir une expérience adaptée.

  • Cookies utilisés :  Cookies de tracking Google Analytics (_ga, _gat, _git)


En savoir plus